Reste-il encore le droit de manifester au Québec sans être arrêté et faussement accusé au criminel? Reviewed by Mouvement Action Justice on .       Nos deux invités de cette émission sont monsieur Abraham Weizfeld, docteur en science politique de l'université de l'UQAM et monsieur manue       Nos deux invités de cette émission sont monsieur Abraham Weizfeld, docteur en science politique de l'université de l'UQAM et monsieur manue Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Émissions Radio » Reste-il encore le droit de manifester au Québec sans être arrêté et faussement accusé au criminel?

Reste-il encore le droit de manifester au Québec sans être arrêté et faussement accusé au criminel?

121223-121712Parc_Jean-Mance2

 

 

 

Nos deux invités de cette émission sont monsieur Abraham Weizfeld, docteur en science politique de l’université de l’UQAM et monsieur manuel Salamanca, étudiant en doctorat à l’université de McGill. M. Weizfeld s’intéresse de trop près à la question de la réconciliation Israélo palestinienne et M. Salamanca est préoccupé par l’exploitation des personnes immigrantes au Québec. Tous les deux, militants de première ligne, ils dénoncent la répression policière au Québec et le fait de ne pas pouvoir participer à une manifestation sans prendre ce grand risque d’être arrêté et faussement accusé au criminel. Deux poids, deux mesures… A-ton encore le droit de manifester au Québec? La question elle même, pose un énorme problème



A propos de l'auteur

Nombre d'entrées : 73

© Copyright- Tous droits réservés © 2014 Maj-Quebec.com

Retour en haut de la page