Discrimination systémique: mythe ou réalité ? Reviewed by Mouvement Action Justice on . C’est une triste réalité, mais la discrimination systémique est un fait réel au Québec. La discrimination implique qu’une personne ou une catégorie de personnes C’est une triste réalité, mais la discrimination systémique est un fait réel au Québec. La discrimination implique qu’une personne ou une catégorie de personnes Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Émissions Radio » Discrimination systémique: mythe ou réalité ?

Discrimination systémique: mythe ou réalité ?

Discrimination systémique: mythe ou réalité ?

C’est une triste réalité, mais la discrimination systémique est un fait réel au Québec.

La discrimination implique qu’une personne ou une catégorie de personnes subissent une inégalité de traitement en raison de caractéristiques personnelles notamment la race, l’âge, le sexe …
La discrimination peut être directe, indirecte ou systémique.

La notion de « discrimination systémique » n’est pas définie par la loi.

Selon la commission ontarienne des droits de la personne « la discrimination systémique découle de politiques, pratiques et comportements qui font partie des structures sociales et administratives de l’organisation et dont l’ensemble crée ou perpétue une situation désavantageuse pour les personnes racialisées. »

Les autochtones, les noirs, les Arabes, les immigrants sont les plus concernés par cette discrimination.

À l’heure actuelle, l’article 2 de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme et les articles 10 à 19 de la Charte des Droits et Libertés de la Personne interdisent toute forme de discrimination.
Malgré, ce cadre réglementaire la discrimination existe toujours.

Afin de tenter d’éradiquer ce problème : des organismes et membres de la société civile rassemblés sous la bannière de la Coalition pour l’égalité et contre le racisme systémique demandaient la tenue d’une commission en mai 2016.

Le gouvernement du Québec avait fait droit à cette demande et confiait à la Commission des Droits de la Personne et de la Jeunesse le mandat d’organiser une consultation sur la discrimination systémique et le racisme au Québec pour l’automne 2017.

L’annulation de cette consultation est déplorable, car elle aurait permis de rencontrer sur le terrain des personnes victimes de cette discrimination systémique afin de matérialiser de manière concrète et effective la population et les secteurs visés afin d’établir des recommandations ou directives pour faire disparaître.

Aujourd’hui, on peut s’interroger sur la volonté du gouvernement d’éradiquer cette forme de discrimination.

En effet, le fait d’avoir supprimé le terme de racisme, dans le cadre du forum sur la valorisation de la diversité et la lutte contre la discrimination, est une manière de nier l’existence même du racisme qui est une manifestation de la discrimination.

Simone Naejus

A propos de l'auteur

Nombre d'entrées : 86

© Copyright- Tous droits réservés © 2014 Maj-Quebec.com

Retour en haut de la page